Accueil Jeux Vidéos Zone non-censurée de PC Jeux
 

Doom 3

mercredi 15 juin 2005.


éditeur : Activision

PC Jeux 79, 92%

 
Zeus, Appolon, au pied !!!
Pour être bestial c’est bestial. Boum boum ! Muni d’un scénario très étoffé comme on s’y attendait : j’avance, je tire sur n’importe quoi sorti de n’importe où, et je continue d’avancer. Tout ça pour empêcher un mégalo de prendre la place de Lucifer. Eh oui, c’est une histoire très subtile à laquelle on a droit. Passons à un autre point primordial du jeu : l’armement. Et là, déception. Bon d’accord, HL 2 non plus n’avait pas un arsenal très large. Mais là, pas le moindre tir secondaire ! C’est un comble dans un jeu où on ne fait que tirer à tout bout de champ.

Alors que tout allait pour le mieux à l’UAC, soudain, c’est le drame.
 
A cause de cet « oubli », on finit par s’ennuyer de ne pas avoir plus de moyens d’étriper. Il y a quand même des points positifs. Tout d’abord, une ambiance immersive.

C’est simple, après y avoir joué, vous vérifierez toujours qu’un monstre de quatre mètres de haut ne se mars, heu terre - excusez-moi - pas sous votre lit. Je ne m’attarderais pas sur les graphismes : le jeu est très joli.

Adrien Vincent, 69%

PC Jeux répond : d’un point de vue graphique, Doom 3 est capable de faire cracher ses tripes à n’importe quelle carte vidéo. Mais est-ce encore un vrai jeu ou une démo technique ? Là est peut être la question, finalement.



Forum de l'article